BAS LES MASQUES

Si le pilote de planeur a souvent comme on dit "la tête dans les nuages", c’est certainement pour évoquer le rêve d'aborder les cieux de plus près et poser un regard vers un autre monde extérieur. Du moins pas sur celui que l'on connait déjà bien en bas. Mais au delà du plaisir de voler et des joies que cela procure, il y a aussi le plaisir de vivre une expérience les pieds sur terre et de découvrir le sourire des valeurs communes comme celui du partage et de l’entraide. LE SOURIRE est provoqué par la joie que le cœur exprime. Le cœur de nos relations sociales et de notre bien-être. Un bouleversement intérieur qui brille parfois dans les yeux de celui qui vient de se poser et qui se partage d'un simple regard.... Appréciable même derrière une paire de lunettes de soleil.

crédits photos/Eric Mercier-Olivier Delepierre