CARNET DE VOL


François-Xavier Poisson (FX) a le mors aux dents et ne lâche rien. Il est déterminé et veut apprendre à piloter. C'est chez lui une obsession permanente. Il est facilement reconnaissable sur le terrain avec sa grande silhouette d'ado qui aurait grandi trop vite. Toujours de bonne humeur, il a très souvent le sourire aux lèvres et s'arrête volontiers pour répondre à quelques questions:


FX comment es tu arrivé à Buno?

-"Je voulais m'inscrire en école de pilotage pour passer un brevet de pilote avion, mais vu mon jeune age, l'aéro-club de Pithiviers m'a ré orienté vers le club de Buno pour débuter en planeur et surtout à moindre coût. Je voulais être breveté le plus tôt possible. J'ai donc choisi un passeport découverte 6 jours et là j'ai carrément accroché, ça m'a plu tout de suite. L'année suivante je me suis inscrit au club, j'ai effectué 20 heures de vol en double commande avec un instructeur avant de pouvoir voler seul à bord d'un monoplace. J'ai obtenu mon brevet de pilote la même année à l'age de 16 ans."


Comment vois-tu ton avenir en planeur?

"J'ai goûté à la compétition. C'est vraiment emballant. J'ai remporté un championnat régional l'année dernière pas très loin d'ici, à Moret. J'ai aussi été classé 4ème à la coupe Gomy, qui récompense les meilleurs pilotes de moins de 25 ans. Du coup j'ai été invité par la FFVP pour un stage de performance à Saint-Auban. J'en ai profité pour découvrir le vol en montagne. Cette année je participe aux Championnats de France "classe club" à Chérence et "classe junior" à Beynes."


Des ambitions pour une carrière dans l'aéronautique?

"Si le vol en planeur est génial, j'ai pas oublié l'avion et je prépare actuellement un PPL. Mon but est de devenir pilote professionnel."


La volonté chez les jeunes est parfois surprenante et vaut la peine que l’on s’occupe d’eux de toutes les manières. Voler en planeur force le destin sur des métiers de l’aérien, développe le sens des responsabilités des ados et devrait être remboursé par la sécurité sociale.