CARNET DE VOL


Si l’opération fédérale 2020 « Ça plane pour ELLES » semble peut-être compromise cette année, pour Anne-Sophie COSTA VIDAL ça plane tout le temps. Jeune et passionnée d’aéronautique elle veut apprendre à piloter: -« J’habite à Maisse à quelques kilomètres de Buno, mais j’ai découvert l’aérodrome par hasard avec son activité de vol en planeur réputée pour être la meilleur école de pilotage. »

En 2018 Anne-So à 14 ans et s’inscrit sur un passeport découverte de 6 jours. Elle découvre le vol silencieux, apprend à se responsabiliser parmi d’autres jeunes et s’éprend de cette nouvelle passion: -« J’ai été lâchée l'année dernière à 15 ans par mon instructrice Micheline. Ça m’a vraiment marqué, j’avais le sourire jusqu’aux oreilles. C’est une sensation à part de voler toute seule. On vole comme les oiseaux et on fait corps avec la machine pour ressentir au mieux cet environnement».


Brevetée pilote de planeur en 2019 à 16 ans révolus, cette jeune étudiante fait son stage de 3ème chez Air France et c’est là que se produit le déclic. Elle rêve maintenant d’en faire son métier et veut devenir ELLE aussi pilote de ligne: -« Je suis cette année en 1ère S. J’ai une ambition, un objectif, je sais où je veux aller demain et ça me booste dans mes études! »

La pratique du vol à voile est un bon tremplin à faible coût, développe des compétences de pilote vers l’apprentissage du vol moteur, et même des avions à réaction. Anne-Sophie l’a compris. Elle continue de remplir son carnet de vol et totalise aujourd'hui 52 heures de vol.